forex trading logo Site en Anglais

Un panneau publicitaire transforme l'air en eau

BUJAMA (Pérou) - (AFP - 24/03/2013) : Une initiative lancée par l'agence Mayo Draft, avec l'aide technique de l'Université d'ingénérie et de technologie (Utec) de Lima qui ont constaté que à Lima et dans ses environs, près d'un million de personnes n'ont pas d'accès direct à l'eau potable. En espérant que cette expérience sera reproduite ailleurs.(Lire l'article)

Structures Associées

Planete'Ere

ONG internationale francophone
pour l’éducation relative
à l’environnement et
au développement durable


Environment and School Initiatives

Réseau international pour le développement de l’éducation pour le développement durable

 

Université Mohammed V - Agdal

Université Mohammed V – Agdal (UM5A)
Avenue des Nations Unies, Agdal, BP: 554 Rabat-Chellah, Rabat, MAROC
Tél : +212 537 27 27 50 | Fax : + 212 537 67 14 01
Mel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Web : www.um5a.ac.ma
Pr. Hafid BOUTALEB JOUTEI, Président

L’Université Mohammed V - Agdal en bref

Créée en 1957, l’UM5A, située à Rabat, capitale du Royaume, est l’Université mère du système national de l’enseignement supérieur au Maroc.

Elle se compose de sept (7) établissements : Faculté des Sciences, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales, Ecole Mohammadia d’Ingénieurs, Ecole Supérieure de Technologie, et Institut Scientifique et Institut des Etudes Hispano-Lusophones. Elle dispose, en outre, d’une bibliothèque universitaire en plus des bibliothèques de ses établissements.

Elle compte, en 2009, 19498 étudiants dont 3941 doctorants, 992 enseignants, 893 administratifs et techniciens. Elle propose une centaine de filières, la moitié étant professionnalisantes, et 42 masters et masters spécialisés ainsi que 4 centres d’études doctorales.

L’UM5A constitue une partie importante du système national de recherche et d’innovation: sa production scientifique représente plus du quart de la production nationale. Elle mobilise 111 structures de recherche accréditées (41 laboratoires et 70 équipes de recherche), 7 centres d’excellence, 9 pôles de compétence, un Centre d’Innovation technologique et une société anonyme chargée de la gestion des projets de valorisation de la recherche. Elle publie dans différents domaines des sciences, des lettres et du droit dans des revues internationales et/ou nationales et édite des revues et des ouvrages spécialisés. De plus, elle enregistre des brevets à l’échelle nationale ou internationale.

L’UM5A dispose d’un portefeuille de 700 conventions de coopération de haut niveau avec des universités, des organisations publiques ou privées, des associations et des institutions au niveau national, régional et international. Sur les 250 accords internationaux conclus par l’UM5A, près de 190 conventions de coopération ont été établies avec des instances européennes et 60 avec des institutions d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et du Monde Arabe et Islamique.

Depuis le 5 octobre 2009, l'Université Mohammed V - Agdal et l'Université Mohammed V - Souissi ont fondé le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur de Rabat (PRES - Rabat) dont l’objectif est de fédérer les organismes de recherche et d’enseignement supérieur de Rabat de manière à assurer leur plus grande visibilité..

Enfin, dans le cadre de son rayonnement et depuis le 12 février 2010, l’Université Mohammed V - Agdal, en collaboration avec le Conseil d’Abu Dhabi pour l’enseignement aux Emirats Arabes Unis, a ouvert une antenne à Abou Dhabi.

Programmes d’éducation, de formation et de recherche au développement durable

L’eau, l’énergie, l’environnement et le développement durable sont des thématiques dont les liens et interactions mutuelles se sont renforcés au fil des années pour constituer de nos jours un seul et même domaine. En effet, actuellement l’association de ces thématiques forme la dénomination de départements ministériels dans plusieurs pays de même que des organismes publics et privés.

Ces thématiques considérées individuellement ont été développées à l’Université Mohammed V-Agdal depuis plus de 3 décennies pour les trois premières et depuis la fin des années 90 pour la dernière. Cinq profils de formation d’ingénieurs ont été créés au milieu des années 70 à l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs. Deux d’entre eux concernent le domaine de l’eau, il s’agit de la filière « Hydrogéologie » et de la filière «Hydraulique». Deux autres sont relatifs à l’énergie : « Électrotechnique » et « Génie énergétique ». Un profil de formation en « Génie Sanitaire » fut créé au début des années 70 avec le soutien de l’OMS. Ce profil a été élargi au « Génie de l’Environnement » vers la fin de la décennie 70.

L’Association entre les trois thématiques « Eau, Energie et Environnement » fut concrétisée pour la première fois à l’UM5A à travers la création d’un profil de formation en Génie Chimique à l’EMI au milieu des années 70. En effet, les procédés industriels sont de gros consommateurs de l’eau et de l’énergie et émettent, souvent, des quantités de rejets gazeux et/ou liquides et/ou solides constituant, dans la plupart des cas, des sources importantes de pollution de l’environnement.

En ce qui concerne la thématique du développement durable défini comme étant « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins » et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir » (cf. Rapport BRUNTLAND, 1987), des filières de formation de niveau « Master » ont été créées récemment à l’UM5A. On peut citer, à titre d’exemple, le Master « Procédés industriels & Développement durable» à la Faculté des Sciences ; le Mater spécialisé « Dynamique des Ressources Naturelles » à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines ; et le Master spécialisé « Management du Développent Social » à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales.

En plus des capacités de formation développées par l’UM5A sur les quatre thématiques précitées, les structures de recherche de cette université déploient une activité de recherche importante sur ces thématiques. En effet, 10 laboratoires et 29 équipes de recherche inscrivent parmi leurs thématiques de recherche au moins une des quatre thématiques « Eau, Energie, Environnement et Développement Durable ».

Propositions de collaboration de l’Université Mohammed V - Agdal

Au vu du potentiel important que recèle l’UM5A en matière de formation et de recherche sur les thématiques de l’eau, l’énergie, l’environnement et le développement durable et vu l’importance de ces thématiques pour le développement durable du Maroc, l’Université Mohammed V – Agdal a prévu parmi les projets qu’elle a inscrit à son programme de développement pour la période 2009-2012, un projet de création d’un Centre de R&D intitulé « Eau, Energie, Environnement et Développement Durable 3E2D » dont l’activité principale est de développer des solutions innovantes aux problèmes identifiés chez des opérateurs socio-économiques en matière des thématiques « 3E2D ».

Dans ce cadre, sont prévues les missions suivantes :

  • Assurer des programmes de formation initiale dans le domaine résultant de la combinaison des quatre thématique 3E2D ;
  • Réaliser des activités de R&D par les structures de l’université regroupées au sein du centre sur les énergies renouvelables, les schistes bitumineux, le traitement des eaux résiduaires, le dessalement de l’eau de mer, l’efficacité énergétique, l’économie sociale, les droits de l’homme… ;
  • Mener des actions de transfert de technologies au profit des opérateurs socioéconomiques grâce au développement des activités de recherche contractuelles avec ces opérateurs ;
  • Valoriser les résultats de la recherche par l’innovation technologique en aidant les porteurs de projets à créer leurs propres entreprises innovantes ;
  • Participer aux opérations de sensibilisation autour des thématiques précitées.
 


Animé par AQUIWEBS.