forex trading logo Site en Anglais

Flash info : Le PNUE appelle l'Afrique à se tourner vers une économie verte

Le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) encourage l'Afrique à se tourner vers une économie plus respectueuse de l'environnement que celle des pays développés. Une opportunité que le continent doit saisir car il a tous les atouts pour réussir ce défi.  (lire l'article)

 


Structures Associées

Planete'Ere

ONG internationale francophone
pour l’éducation relative
à l’environnement et
au développement durable


Environment and School Initiatives

Réseau international pour le développement de l’éducation pour le développement durable

Programmes des universités du réseau en matière de développement durable . Université d’Abobo-Adjame - Abidjan, CÔTE D'IVOIRE

 

Université d’Abobo-Adjame

Université d’Abobo-Adjame
02 BP 801 Abidjan, CÔTE D'IVOIRE
tél : (225) 20 37 74 48 télécopie : (225) 20 30 81 18,
Mel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Web : www.uabobo.ci
Prof. Germain GOURENE, Président

L’Université d’Abobo-Adjamé (UAA) est dirigée par un Président assisté d’un Vice-Président et d’un Secrétaire Général. Située dans la ville d’Abidjan, l’UAA est un Etablissement public national qui a été créé par le Décret N° 96-613 du 09 Août 1996 lequel détermine ses attributions, son organisation et son fonctionnement. C'est une université à dominante scientifique (sciences de la nature et de l’environnement notamment). Pour réaliser sa mission, l’UAA dispose des structures académiques suivantes : l’UFR des Sciences Fondamentales et Appliquées (SFA), l’UFR des Sciences et Gestion de l’Environnement (SGE) à laquelle est rattachée l’Institut de Recherche sur les Energies Nouvelles (IREN) ; l’UFR des Sciences et Technologie des Aliments (STA) ; l’UFR des Sciences de la Nature (SN) qui dispose d’un tronc commun de 1er cycle aux UFRG SGE, SN et STA. Les enseignements dispensés au sein des UFR sont organisés en semestres, sur la base des unités de valeurs(UV) en attendant la mise en œuvre systématique dès 2011 du système licence-maîtrise-doctorat (LMD).
Par ailleurs, le Centre de Formation Continue d’Abobo-Adjamé (CFCAA) permet aux étudiants en situation d'échec de rattraper les unités de valeurs manquantes et de revenir dans un cursus initialement bloqué; aux travailleurs en quête d'une formation diplômante et/ou qualifiante, il offre la possibilité d'entreprendre et de réussir un cursus universitaire en toute comptabilité avec la fonction exercée. Le Centre de Recherche en Ecologie (CRE) possède 3 stations de recherche : Lamto (à 160 km d’Abidjan près de Toumodi), Taï (800 k m d’Abidjan) et Comoe (400 km d’Abidjan vers Bondoukou). Ces stations font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. L’Ecole Préparatoire des Sciences de la Santé (EPSS) : sciences médicales, pharmaceutiques et d’odontostomatologie, il s’agit d’un tronc-commun qui dure 1 an. L’Unité Régionale d’Enseignement Supérieur (URES) de Daloa qui offre des programmes de formation de 1er cycle en sciences de la nature.
Au 31 Décembre 2009, l’effectif des étudiants était de 8000 étudiants pour 176 enseignants. L’UAA est membre de plusieurs associations internationales et régionales parmi lesquelles l’Association des Universités francophones, l’Association des universités africaines, le réseau pour l’excellence de l’enseignement supérieur en Afrique de l’ouest et, dans le domaine de l’éducation au développement durable, l’UAA est membre fondateur de la communauté de pratique en approche Ecosystème et Santé humaine (ECOSANTE) grâce à l’appui financier du Centre de recherche pour le développement international (CRDI); la COPES-AOC qui privilégie la transdisciplinarité, la participation communautaire et l’équité du genre regroupe sept (7) universités et institutions de formation supérieure (Université d’Abomey-Calavi au Bénin, les Universités de Cocody, d’Abobo-Adjamé et le Centre Suisse de Recherche Scientifique en Côte d’Ivoire, l’Université de Ouagadougou et une école d’ingénierie le Groupe 2IE au Burkina Faso, l’Ecole Nationale Polytechnique de l’Université de Yaoundé (Cameroun) ; elle compte aussi des membres individuels d’enseignants, de chercheurs, des ONG et des praticiens.

Offre de coopération

Depuis sa création, l’UAA a acquis une certaine expérience, en matière d’éducation, de formation et de recherche au développement durable.

Le Centre de Formation Continue d’Abobo-Adjamé (CFCAA), par ses enseignements adaptées au rythme de chaque étudiant, permet de se former toute au long de la vie, en parfait accord avec le programme « Education Pour Tous (EPT), qui elle-même se trouve au cœur de l’éducation au développement durable (EDD). L’expérience peut être partagée.
Dans le cadre du système LMD et du nouveau programme de mastère 2 en sciences et gestion de l’environnement, option chimie-santé et environnement, l’UAA offrira dès la rentrée académique 2009-2010 un cours de 2 crédits intitulé « Développement durable – Education relative à l’environnement et ECOSANTE », en collaboration avec la COPES-AOC. D’autres institutions pourraient en tirer profit.

Au plan de la recherche le CRE dispose de bonnes pratiques inculturées visant le développement durable au niveau des décideurs et des populations concernées résultant de la mise en œuvre du Programme MAB (MAN and Biosphère) de l’UNESCO) ; il en est de même pour le Laboratoire d’environnement et biologie aquatique, du Laboratoire des Sciences de l’environnement notamment avec le projet intitulé « amélioration de la santé humaine et celle des écosystèmes dans la région de Buyo, sud-ouest de la Côte d’Ivoire » et le projet « gestion des déchets ménagers en milieu urbain et périurbain par l’approche ECOSANTE en Afrique de l’ouest et du centre » (financement du CRDI).

Demande de collaboration

L’Université d’Abobo-Adjamé souhaite nouer des partenariats Sud - Sud et Nord - Sud dans plusieurs domaines notamment de :

  • l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour la formation à distance, y compris en ligne, d’un nombre de plus en plus important d’étudiants ;
  • la mise en œuvre d’un programme de formation doctorale intitulé « Energie et développement » en raison des besoins croissants des populations, des impacts négatifs des sources d’énergie fossiles sur les écosystèmes et des phénomènes de changements climatiques ;
  • la revitalisation et de l’expansion de l’IREN au triple plan des ressources humaines, des programmes et des équipements de recherche. Dans le cadre du projet MESA du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, des chercheurs et enseignants venus de 17 universités francophones de l’Afrique subsaharienne dont ceux de l’UAA ont participé en 2007 à Cotonou, à la sensibilisation à l’éducation au développement durable, avec l’appui technique et/ou financier du Réseau pour l’Environnement et le Développement Durable (REDDA), de l’UNESCO et du CRDI. Cette expérience doit soutenir la mise en œuvre de la 2ème phase de la décennie de l‘EDD au sein des universités africaines à travers une mobilisation adéquate de ressources financières.
 


Animé par AQUIWEBS.