forex trading logo Site en Anglais

Flash info : Grenelle de l'Environnement

PARIS (AFP) - Par Grenelle de l'Environnement, une écrasante majorité des Français comprend développement du solaire et de l'éolien, mais plus de la moitié ignorent que ce plan inclut le doublement des lignes de TGV et la mise aux normes de stations d'épuration. (lire l'article)

Structures Associées

Planete'Ere

ONG internationale francophone
pour l’éducation relative
à l’environnement et
au développement durable


Environment and School Initiatives

Réseau international pour le développement de l’éducation pour le développement durable

Programmes des universités du réseau en matière de développement durable . UQAC (Université du Québec à Chicoutimi) - CANADA

 

Université du Québec à Chicoutimi

Université du Québec à Chicoutimi - UQAC
555 Boulevard de l'Université, Chicoutimi, QC G7H 2B1, Canada
Tel : +(1-418) 545-5011 – Fax +(1-418) 545-5012
Mel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Web : www.uqac.ca
Michel BELLEY, Recteur

Formation et recherche en développement durable

Le développement durable colore l’Université du Québec à Chicoutimi depuis plus de vingt ans. Déjà au début de 1990, elle s’associe au professeur Claude Villeneuve dans sa démarche noble et audacieuse de faire de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean un territoire d’expérimentation de l’application du développement durable.

La suite des événements démontre bien la volonté de l’Université de s’inscrire dans cette nouvelle conception du développement qui veut que, tout en répondant aux besoins des générations présentes, l’on doive s’assurer de ne pas compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

L’UQAC a donc développé, en partenariat avec des entreprises privées et des institutions publiques, des programmes de formation et de recherche intégrant le concept de développement durable.

• Formation

Doctorat en développement régional : Les activités de ce programme s'articulent autour de trois axes : les dynamiques socio-historiques de structuration et de déstructuration des espaces régionaux, les mouvements sociaux et les régionalismes et les processus de mise en valeur des ressources et de l'environnement.

Maîtrise en ressources renouvelables : Ce programme vise l'acquisition et l'approfondissement des connaissances sur les mécanismes et les processus qui régissent la dynamique des ressources renouvelables. La formation mise sur une approche multidisciplinaire par le regroupement de diverses expertises dans le domaine des sciences naturelles.

DESS en éco-conseil : Ce programme de deuxième cycle de type professionnel vise à former des éco-conseillers. Il se déroule en mode intensif et transdisciplinaire incluant 900 heures d’enseignement et 600 heures de mission professionnelle, sur une période de 14 mois. Les quelque cent éco-conseillers formés jusqu’à présent oeuvrent dans les secteurs publics et privés qui désirent mettre en œuvre le développement durable.

Programme court en éco-conseil : Ce programme s’adresse à des professionnels en exercice et comporte 225 heures de formation transdisciplinaire orientée sur l’acquisition de compétences permettant de participer à la mise en œuvre de projets de développement durable.

Programme court en gestion durable du carbone forestier : Ce nouveau programme qui sera offert dès l’automne 2010, s’adresse aux professionnels en exercice dans les domaines de la forêt, du génie et de l’architecture. Il comporte 225 heures de formation transdisciplinaire orientée sur l’acquisition de compétences sur les écosystèmes forestiers, les produits qui en sont extraits, les aspects socio-économiques de leur exploitation et leur intégration dans le marché du carbone pour la lutte aux changements climatiques.

• Recherche

Création d’un cours portant sur l’éducation relative à l’environnement (ERE) : Le projet porte sur la réalisation d’activités de recherche menant à la construction d’un cours sur l’Éducation Relative à l’Environnement (ERE). Ce cours sera intégré dans le curriculum de formation du Baccalauréat en enseignement secondaire, profil sciences-technologies. Plus particulièrement, le projet permettra d’identifier les conditions didactiques qui permettront aux différentes disciplines impliquées dans un cours ERE de cohabiter autrement que par de la juxtaposition de contenus.

Chaire en éco-conseil : Cette unité de recherche et d’intervention développe de nouvelles connaissances et de nouveaux outils dans le domaine du développement durable pour outiller les éco-conseillers. Les chercheurs de la Chaire travaillent étroitement avec le réseau des éco-conseillers et professionnels du développement durable du Québec pour générer des questions de recherche qui sont pertinentes à leur action sur le terrain. En collaboration avec les chercheurs du département du Consortium de recherche sur la forêt boréale commerciale, la chaire s’intéresse particulièrement aux aspects scientifiques, sociaux et économiques liés à la mise à contribution des forêts boréales à la lutte aux changements climatiques.

Groupe de recherche sur les ressources renouvelables en milieu boréal : Ce groupe vise à accroître les connaissances sur les ressources renouvelables de l’écosystème boréal. Les activités s’insèrent dans la dynamique et la régénération de la forêt boréale, la chimie des produits naturels bioactifs, la dynamique des écosystèmes aquatique et aviaire, l’application d’un aménagement durable de la forêt boréale.

Consortium de recherche sur la forêt boréale commerciale : Son programme de recherche et de développement veut assurer la régénération de la forêt boréale, en s'appuyant le plus possible sur les processus naturels.

Groupe de recherche sur l’énergie renouvelable et l’impact du climat nordique : La programmation de recherche de ce groupe porte sur la problématique de l’énergie renouvelable dans le contexte d’un climat nordique.

L’UQAC applique dans ses propres pratiques les principes du développement durable en accord avec les modèles élaborés par ses chercheurs et cherche à élargir les bénéfices de cette démarche avec ses partenaires.

Attentes et propositions de collaboration

L’Université du Québec à Chicoutimi considère que, bien que le concept de développement durable fasse de plus en plus de convaincus, il demeure sujet à la critique et commande exploration soutenue par diverses disciplines pour comprendre les modalités de sa réalisation dans la complexité.
Elle se réjouit de la création du réseau Unitwin, de sa reconnaissance par l’Unesco et de la possibilité qu’on lui offre de contribuer à son développement. Elle compte bien partager, avec ses partenaires, toute l’expertise et les outils développés dans le cadre de son enseignement de sa recherche.

Bien que la technologie permette à l’information de voyager rapidement à l’intérieur d’un réseau, nous croyons que la mobilité des étudiants et des professeurs à l’intérieur de ce dernier, demeure également un élément important à son rayonnement. Nous nous proposons d’évaluer sérieusement cette possibilité avec les partenaires du réseau.

Comme chacune des universités présentes, l’UQAC a su développer au fil de ses enseignements et de ses recherches des collaborations avec des partenaires privés de publics tant pour le financement que pour l’application du concept dans la société. Cette expertise est non négligeable et l’approche se singularise en fonction de l’environnement où elle se déploie. Nous proposons de partager ces approches et de considérer la possibilité de l’étendre au niveau du réseau.

En terminant, nous aurons besoin de l’appréciation intellectuelle de l’UNESCO et des partenaires du réseau dans notre désir d’implanter une Chaire UNESCO à l’UQAC d’ici 2011. Bien qu’il nous incombe de financer cette Chaire, nous croyons qu’il est indispensable de pouvoir compter sur les partenaires du réseau dans notre démarche.

 


Animé par AQUIWEBS.